dimanche , 17 novembre 2019

Guinée : la fête du 8 Mars mise à profit pour demander un référendum constitutionnel

L’édition 2019 de la fête internationale de la femme a été une aubaine pour les sirènes révisionnistes en Guinée. Des pancartes appelant à un référendum en vue d’une nouvelle Constitution ont été exhibées à outrance au Palais du peuple, à Conakry, pendant la célébration de l’évènement.

« Oui au référendum » ou encore « Oui à la nouvelle constitution » étaient entre autres appels lus sur des pancartes ce vendredi 8 mars.

Arborant des uniformes cousues à l’occasion de leur fête, des milliers de femmes avaient pris d’assaut le palais du peuple à Conakry. Mais comme les célébrations se succèdent et se ressemblent en Guinée, la politisation de cette fête n’a fait défaut cette année.

La trouvaille cette année a été d’appeler à un référendum pouvant aboutir à un troisième mandat pour le président Alpha Condé.

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*