lundi , 27 mai 2019

Simandou : accord entre la Guinée et Beny Steinmetz

C’est une exclusivité signée Bloomberg. Le magnat franco-israélein Beny Steinmetz a eu un accord avec le gouvernement. « Le règlement, négocié par l’ancien président français Nicolas Sarkozy, met fin à un différend vieux de sept ans centré sur l’un des gisements minéraux les plus riches au monde », selon l’agence de presse américaine qui fait référence à Simandou.

L’accord a été signé après des mois de négociations secrètes.

Au final, le président guinéen accepte de retirer les accusations de corruptions portées par la Guinée contre le conglomérat de l’homme d’affaire Steinmetz.

Selon le site d’informations, la Guinée accepte aussi d’abandonner la procédure d’arbitrage qu’elle avait engagée sur Simandou.

Pour Bloomberg, l’information a été confirmée par Beny Steinmetz lui-même. « Un bon accord vaut beaucoup mieux que n’importe quelle guerre », a déclaré Steinmetz, rapporté par l’agence de presse. « Nous étions des ennemis. Nous sommes maintenant amis et partenaires du gouvernement guinéen « 

Rappelons que la Guinée avait retiré les titres de BSGR sur Simandou et Zogota pour faits de corruption.

« Nous sommes tous très satisfaits de la situation », s’est réjouit Steinmetz. « La Guinée veut travailler et ils nous voient comme les pionniers de la situation du minerai de fer, car personne d’autre ne l’a relevé. La production et l’exportation du minerai de fer seront accélérées et c’est une situation gagnant-gagnant pour tout le monde. »

Le ministre guinéen des Mines, Abdoulaye Magassouba, a confirmé l’accord, évoquant un partenariat « gagnant-gagnant ».

Par KALOUMPRESSE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*