dimanche , 22 septembre 2019

La baisse annoncée du prix du carburant enflamme les forces sociales de Guinée

Les forces sociales de Guinée ont fait état vendredi de leur indignation après l’annonce par le gouvernement la veille d’une baisse prochaine du prix du litre de carburant de 500 francs, passant de 10.000 à 9.500 francs guinéens.

Évoquant une « insulte à l’intelligence du gouvernement », les FSG ont dit prévoir de leur côté une série de manifestations pour obtenir une baisse « significative » du prix du carburant à la pompe.

Déclaration

C’est avec une profonde indignation que le peuple souverain de Guinée a appris le jeudi 27 décembre 2018 la baisse insignifiante du prix du carburant à la pompe par le Gouvernement Guinéen.

Cette décision est une insulte à l’intelligence du guinéen dans un contexte marqué par une extrême pauvreté de la population et une corruption généralisée sans précèdent au sein du Gouvernement.

Rien ne justifie cette réduction à hauteur de 500 GNF par rapport à cette baisse considérable du prix du baril sur le marché mondial. A ce jour, le prix du baril est à 45.03$, par conséquence, le litre du carburant est vendable à 5000 GNF sur le marché Guinéen.

Au regard de cette injustice, les Forces Sociales de Guinée appellent à une mobilisation générale pour contraindre le gouvernement à respecter le principe de flexibilité qu’il s’est engagé à appliquer.

En conséquence les Forces Sociales de Guinée invitent les citoyens à un sursaut national à travers des séries de protestations de rues citoyennes généralisées et illimitées dès que la mesure rentrera en vigueur et indique qu’une commission travaille sur un agenda opérationnel d’intervention tenant compte du contexte qui sera public plus tard le 07 janvier 2019.

Dans cet esprit,les organisations de la société civile guinéenne et des citoyens engagés réunis au sein des Forces Sociales de Guinée lancent un appel :

Aux acteurs socio-politiques (Syndicats, groupements, patronats, médias,partis politiques ….) à s’associer à cette initiative destinée à défendre les intérêts des populations.
Aux fonctionnaires de tous les secteurs, aux membres des organisations professionnelles, aux travailleurs des secteurs bancaire, minier, portuaire, aéroportuaire,judiciaire ainsi qu’aux opérateurs économiques, enseignants, étudiants,transporteurs et exploitants des motos taxi à respecter ce mot d’ordre pour exprimer leur désapprobation face à cette baisse insultante du prix du carburant à la pompe.

Chaque citoyen qui reçoit ce message est prié de contribuer à sa large diffusion. Ce serait un acte citoyen fondamental pour réclamer plus de justice en Guinée.

C’est bien le bon moment pour tous les citoyens épris de justice de sortir de la résignation et de l’indignation virtuelle sur les réseaux sociaux pour rejeter la mauvaise foi et le mépris du gouvernement. à travers le respect de cet appel par tous les moyens légaux.

Ensemble, Unis et solidaires nous vaincrons !!!

Pour les Forces Sociales de Guinée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*