dimanche , 26 mai 2019

Conakry : saisie record de faux médicaments d’une valeur de 33 milliards de francs

Incinération de faux médicaments, Image d’archives

La Medicrime, Brigade chargée de la répression des produits médicaux illicites  a annoncé vendredi avoir saisi 120 tonnes de faux médicaments d’une valeur estimée à  33 milliards de francs guinéens.

Les pharmaciens ont salué le travail des flics. « Cet acte  restera dans les annales de notre pays. Un cas similaire vient de se produire au Sénégal où deux Guinéens transportaient des faux médicaments. Aujourd’hui, ils écopent une peine de sept ans de prison avec une amande de 200 millions de francs CFA »,  s’est réjouit Dr. Manizé Kolié, secrétaire général du syndicat des pharmaciens.

Pour arriver à ce résultats, les enquêteurs ont procédé avec dextérité. Ils ont filé le réseau des malfrats qui opéraient dans ce trafic frauduleux de faux médicaments et qui s’apprêtait à acheminer sa marchandise à l’intérieur du pays.

L’importante cargaison de produits pharmaceutiques non homologués a été saisie dans des camions à Constantin non loin du grand marché Madina et à Kissosso.

« Il y a quatre jours qu’ils ont fait sortir quatre camions. Nous avons filé deux camions, l’un a été intercepté à partir du carrefour Constantin et l’autre au carrefour de Kissosso.  Le camion a 120 tonnes de faux médicaments à bord en partance pour Kankan, Kéréouné et N’Zérékoré », a fait savoir le Dr. Mamadouba Fougué Camara, commandant de la Brigade Médicrime. 

Selon les informations des enquêteurs, ces médicaments appartiennent à un puissant réseau qui a ses tentacules au Mali, au Sénégal, en Sierra Léone et au Liberia. 

Par Mamady Fofana

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*