mercredi , 23 janvier 2019

Zambie: 18 mois de prison à un journaliste pour outrage à un tribunal

La Cour suprême zambienne a condamné jeudi un journaliste qui avait accusé le pouvoir judiciaire de corruption à 18 mois de prison pour outrage au tribunal.

Derrick Sinjela, rédacteur en chef du Rainbow Newspaper, avait écrit un article au printemps dernier, dans lequel il qualifiait de « discutable » un verdict prononcé par la Cour suprême dans une affaire impliquant deux importantes entreprises – la banque Stanbic et le groupe de BTP Savenda, sur une question de remboursement d’emprunts.

Il accusait les juges de corruption, suggérant notamment qu’ils avaient reçu des pots-de-vin de la part de Stanbic, afin d’invalider le verdict d’une juridiction inférieure.

Le journaliste avait été reconnu coupable d’outrage envers les magistrats en novembre, pour ne pas avoir été capable de produire des preuves de ses allégations.

« Vous avez publié à plusieurs reprises des articles à caractère sensationnel, qui concernaient quasi-exclusivement Stanbic. Vous avez été jusqu’à affirmé que ce tribunal était corrompu », a déclaré le juge Marvin Mwanamwambwa.

« Nous vous condamnons donc à une peine de prison de 18 mois, à compter d’aujourd’hui « , a-t-il ajouté, devant une salle d’audience remplie de journalistes et de membres de la société civile.

En novembre, un militant des droits de l’Homme, Gregory Chifire, directeur du Southern African Network Against Corruption (Réseau d’Afrique australe contre la corruption), a été condamné à six ans de prison pour outrage, pour s’être lui aussi interrogé sur la pertinence du jugement de la Cour suprême dans l’affaire Stanbic/Savenda.

L’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty International avait qualifié ce procès d' »extrêmement injuste ».

Depuis sa réélection en 2016, le président zambien Edgar Lungu est régulièrement accusé par ses adversaires politiques de dérive autoritaire.

Il a essuyé de vives critiques l’an dernier en faisant emprisonner son principal rival Hakainde Hichilema.

afp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*