mercredi , 23 janvier 2019

Labé, un territoire ennemi pour le ministre Mouctar Diallo ?

Labé semble ne plus porter le ministre de la Jeunesse Mouctar Diallo dans son coeur. La preuve, il a été copieusement injurié dans la ville ce mercredi pour avoir fustigé Cellou Dalein Diallo.

La ville de Labé et Mouctar Diallo ne sont plus sur la même longueur d’onde. Du moins depuis que le jeune ministre a abandonné le chef de file de l’opposition au profit du pouvoir.

Selon les correspondants dans la ville de Mediaguinee et Guineemtin, tout est partie quand le ministre de la Jeunesse, s’exprimant sur Radio GPP FM, a insinué avoir reçu plusieurs coups de Cellou Dalein Diallo et de son parti l’UFDG.

Selon nos confrères, Mouctar Diallo accusé son ancien mentor de trahision.  « Lors des communales, dans une plénière de l’opposition Cellou a dit qu’ils ne vont pas remorquer quelqu’un, donc j’étais étonné, néanmoins nous sommes allés aux élections bien que les résultats de notre parti étaient moindres, nous avons eu quand même quelques résultats satisfaisants. Dans la foulée, j’ai été approché par le président de la République et j’ai été nommé ministre. Après les élections législatives, les gens disaient que je suis un député de l’ufdg, alors que je ne le suis pas. Je me sens aujourd’hui trahi par l’UFDG et son président ».

Il n’en fallait pas plus pour provoquer le courroux de plusieurs auditeurs.

M. Diallo a violemment été pris à partie par des dizaines de supporters de l’UFDG qui l’ont accusé à leur tour de tous les noms d’oiseaux.

« Mouctar zéro », était parmi les slogans prononcés par la foule en furie. Beaucoup ont même rappelé au ministre que « Ici (Labé, ndlr), c’est pour Cellou ».

Le ministre Mouctar Diallo doit la vie sauve aux éléments des forces de sécurité qui étaient  présents.

Par Elie Camara

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*