vendredi , 24 mai 2019

Mamou : Une fille part à la rencontre de son amant connu sur Facebook tombe dans les bras d’un arnaqueur

C’est une histoire digne d’un scénario de théâtre qui s’est passé hier, dimanche 09 décembre 2018, à Mamou. Une jeune fille, venue de Labé a été victime d’arnaque de la part d’un homme dont elle a fait la connaissance sur le réseau social Facebook.

Cet arnaqueur « professionnel » a réussi à emporter les téléphones de la fille et la moto du jeune taxi-motard qui a transporté la fille de Labé à Mamou où elle est venue rencontrer physiquement celui qui disait vouloir l’épouser devant Dieu et les hommes, rapporte un des correspondants de Guineematin.com dans la ville carrefour.

Selon nos informations, les deux tourtereaux ont communiqué longtemps et régulièrement sur Messenger sans avoir la chance de se rencontrer physiquement. Et, leur première rencontre a été désagréable pour la fille. Le jeune homme qui administre un compte Facebook sous le nom de Chérif Haïdara, s’est éclipsé avec ses téléphones et la moto. « On s’est connu sur Messenger. Depuis une année presque, on parle au téléphone. Il ne m’a rien dit de mauvais. Il m’a dit qu’il veut m’épouser. Souvent, il me demandait s’il peut m’envoyer le transport pour que je me rende à Conakry pour le rencontrer. Toutes les fois, j’ai rejeté son offre. Mais, ces derniers jours, il m’a dit qu’il doit venir à Mamou pour une mission et m’a suggéré de venir à sa rencontre. J’ai voulu refuser, mais comme il a insisté en disant que c’est seulement quelques heures que j’allais passer avec lui, j’ai fini par accepter.

Il m’a dit de trouver un taxi-motard au lieu d’aller à la gare routière pour m’embarquer. Avec le taxi-motard, on est convenu que je vais le payer 200.000 francs guinéens comme frais de transport. Il a envoyé 100.000 GNF comme avance et il a promis de payer le reste à notre arrivée à Mamou », a expliqué sous l’anonymat la fille qui précise que c’est à 10 heures du matin qu’elle est arrivée à Mamou.

Quelques instants après leur rencontre à Mamou, « Chérif Haïdara » se plaint d’avoir l’estomac aux talons. « Il a dit qu’il a faim. Il a mis mes téléphones dans ses poches et il a dit au taxi-motard de le conduire au restaurant « Point Zéro » pour acheter à manger. J’ai voulu lui dire de me rendre mes téléphones mais comme il était avec le taxi-motard, je ne me doutais de rien », ajoute la fille.

Au restaurant « Point Zéro », explique le taxi-motard qui pleure encore la perte de sa moto, l’arnaqueur déguisé en amoureux a commandé à manger. « Il a commandé deux plats de riz au gras. Pendant que la serveuse s’occupait de préparer les plats, il (le jeune arnaqueur) m’a dit de l’attendre ici (au restaurant), il va acheter du lait frais. Il a pris ma moto et il est parti. Mais, quand j’ai constaté qu’il prenait du temps, j’ai appelé son numéro de téléphone. Il n’a pas décroché. C’est à ce moment que j’ai commencé à douter. J’ai appelé les numéros de la fille, mais il détenait les téléphones de cette dernière. J’ai immédiatement quitté le restaurant pour me rendre à l’hôtel où se trouvait la fille », témoigne le taxi-motard, Mamadou Aliou Baldé.

Arrivé à l’hôtel, poursuit le jeune homme, « j’ai demandé à la fille si elle a confiance à cet homme. Elle a dit qu’elle ne doute pas de lui. Je lui ai dit que moi, je commence à douter parce qu’il est parti avec ma moto ».

Lire la suite sur Guineematin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*