dimanche , 26 mai 2019

Dubréka : le Japon va reconstruire le pont sur la Soumba avec 684 millions GNF

La Guinée reçu lundi 10 décembre, un financement de 57 millions de Yens (environ 684 millions de francs guinéens) destiné à la reconstruction du pont sur le fleuve Soumba, dans la préfecture de Dubréka. 

L’accord de financemen a été signé entre la ministre de la Coopération et de L’Intégration africaine Diene Keita et l’ambassadeur du Japon en Guinée Hisanobu Hasama. 

Les études techniques relatives à cet ouvrage de franchissement situé sur la nationale N°3 Conakry-Boké sont déjà bouclées par des ingénieurs guinéens et nippons.

Ces études ont permis de préciser les besoins en termes de circulation, de type d’infrastructure et d’aménagements à réaliser, selon un communiqué de l’ambassade du Japon.

« Le concept détaillé va définir précisément les caractéristiques techniques et les modes de mise en œuvre du projet », d’après le communiqué. 

Il faut noter que le projet de reconstruction du pont sur la Soumba sera exécuté par L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

On rappelle enfin que le Japon n’est pas à sa première reconstruction d’une infrastructure de franchissement stratégique en Guinée. Le pont de Kaaka à Coyah, long de 230km, inauguré en 2017, constitue une preuve éloquente de la réussie de la coopération entre Conakry et Tokyo. 

Par Mamady Fofana 

contact@kaloumpresse.com 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*