lundi , 17 décembre 2018
Flash info

TPI de Dixinn : la vieille de 73 ans, le taxi-motard et les 5 topettes d’alcool à la barre

Un fait divers pour le moins inédit qui est entrain d’être jugé actuellement par le tribunal criminel de Dixinn. C’est un jeune homme d’une vingtaine d’années qui est accusé de tentative de viol sur une vieille femme de plus de soixante dix ans. On en était aux plaidoiries et réquisitions dans cette affaire ce mercredi, 5 décembre 2018, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les faits se seraient passés dans la nuit du dimanche, 26 juillet 2017, au quartier Taouyah, dans la commune de Ratoma. L’accusé dans ce dossier, Mamadou Diouma Diallo, est un conducteur de mototaxis. Il est poursuivi pour tentative de viol sur une vieille femme de 73 ans, répondant au nom de Mamata Camara.

Appelée à la barre, la vieille femme a expliqué ce qui s’est passé cette nuit-là. Selon Mamata Camara, « Djouma est venu aux environs de 21 heures dans ma chambre. Il a trouvé que je suis en train de regarder la télévision. Dès qu’il est entré, je me suis levée pour rabattre la porte. Mais, il s’est précipité pour fermer lui-même la porte. A deux dans la chambre, il est venu à côté de moi. Il a enlevé sa culotte. Ensuite il a tenu mon cou en enlevant mes habits. Je ne pouvais pas crier parce qu’il m’a étranglé. Directement, il a versé sur mes habits avant de sortir en fuyant. Je suis sortie de la chambre en transpirant. J’ai informé les jeunes qui l’ont arrêté pour le déposer à la gendarmerie numéro 2 de Hamdallaye ».

Par contre, l’accusé dans ce dossier va complètement nier les faits. Selon Mamadou Diouma Diallo, « je n’ai pas tenté de la violer. Je ne peux pas faire ça. Elle est la grand-mère de mon ami. J’ai même honte d’entendre ça. Ce jour, la vieille Mamata Camara m’a remis 5 mille francs guinéens pour que j’achète 5 topettes d’alcool pour elle. Comme elle a l’habitude de me charger de ça, j’ai acheté et je suis venu lui remettre les 5 topettes d’alcool. Je n’ai même pas dépassé la terrasse, à plus forte raisons accéder au salon ».

Dans son intervention, le juge a rappelé le contenu des déclarations de l’accusé au niveau des enquêtes préliminaire. Selon Aboubacar Maférin Camara, Diouma avait reconnu les faits en disant que c’est lorsqu’ils ont pris ensemble l’alcool qu’il a voulu avoir des relations sexuelles avec la vieille. « Sous l’effet de l’alcool, chacun de nous voulait faire l’acte sexuel. Mais, vu la présence des enfants dans le salon, je n’ai pas pu. On a hésité », a rappelé le juge.

En guise de réponse, Diouma Diallo dira avoir fait ces déclarations sous l’effet de la torture. « J’étais ligoté et blessé à la tête par les bastonnades des jeunes. C’est pourquoi j’ai avoué au niveau de la gendarmerie, sous l’effets de la torture ».

Dans ses réquisitions, le substitut du procureur, Boubacar 1 Bah, a laissé entendre que le délit de tentative de viol porté contre l’accusé n’est pas constitué. C’est pourquoi, il va requérir l’acquittement de Diouma Diallo pour délit non établi.

Quant à la défense, dans ses plaidoiries, elle va demander au tribunal de tirer toutes les conséquences du droit dans cette affaire.
Lire la suite de l’article sur Guineematin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*