lundi , 17 décembre 2018

Gabon: Bongo à Rabat pour un séjour de convalescence (source diplomatique)

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba, qui était hospitalisé en Arabie saoudite, est arrivé tôt jeudi matin à Rabat pour un séjour de convalescence et rééducation en milieu hospitalier, a-t-on appris de source diplomatique marocaine.

Le chef d’Etat âgé de 59 ans avait quitté mercredi soir l’Arabie saoudite où il était hospitalisé depuis le 24 octobre.Aucune image n’a été pour l’instant diffusée à son départ ni à son arrivée.

Après son arrivée, vers 05H00 GMT à Rabat, le président gabonais a été conduit dans un établissement hospitalier de la capitale marocaine, selon la source diplomatique qui n’a pas fourni plus de précisions.

Ce transfert « intervient conformément au souhait de Son Excellence le Président Bongo, en accord avec les Institutions constitutionnelles de la République gabonaise et conformément à l’avis des médecins traitants », selon un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères publié mercredi.

L’épouse du président gabonais Sylvia avait annoncé mardi sur sa page Facebook que son mari quitterait la capitale saoudienne mercredi pour Rabat, en précisant que le transfert avait été « rendu possible grâce à l’amélioration très significative » de l’état de santé de son mari.

A son départ de Ryad, Ali Bongo a été salué par des responsables du ministère saoudien des Affaires étrangères, selon l’agence officielle saoudienne SPA.

La période de convalescence pourrait durer quelques semaines, voire quelques jours, avait indiqué à l’AFP une source officielle de la présidence gabonaise.L’état de santé d’Ali Bongo a donné lieu à très peu de communication officielle.

Une source étrangère proche du président Bongo avait affirmé fin octobre à l’AFP qu’il avait « eu un AVC » (accident vasculaire cérébral), cause de son hospitalisation.

Le président Bongo doit être rejoint à Rabat par plusieurs officiels gabonais, dont le directeur de cabinet, le secrétaire général, le chef du protocole ou encore le porte-parole de la présidence, comme l’a indiqué à l’AFP une source officielle à la présidence gabonaise.

Dans son communiqué, le ministère marocain des Affaires étrangères rappelle les « relations fortes d’amitié et de solidarité » entre le Maroc et le Gabon, « fondées sur des liens de fraternité profonds et historiques entre les deux peuples et entre les deux chefs d’Etat ».

Ali Bongo et le roi du Maroc Mohammed VI sont très proches depuis leur enfance.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*