mardi , 20 novembre 2018

Conakry : la démographie et le développement économique au coeur des débats

Comment arrimer démographie et développement économique ? Cette question était centre des débats d’un atelier sous-régional ce jeudi 8 novembre, à Conakry.

Organisée par la Konrad-Adenauer-Stiftung e.V., le think tank allemand associé à l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne, la rencontre de Conakry avait pour thème : « L’impact de la démographie sur le développement économique en Afrique de l’Ouest ».

Ce sont des politiques et acteurs de la société civile, ainsi que des experts démographes, économistes, chercheurs, venus du Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Togo et Guinée, qui ont pris part à ces assises dont la visée consistait à discuter des enjeux liés à la problématique « Démographie-Migration-Développement durable », et à suggérer des solutions pour une parfaite maitrise du boom démographique du continent noir.

Les participants se sont penchés sur la progression démographique et son impact sur l’environnement économique des États.

A l’ouverture des travaux, Florian Karner, Représentant Résident de la Konrad-Adenauer-Stiftung, a rappelé que son institution, à travers le programme Dialogue Politique en Afrique de l‘Ouest (PDWA), cherche à susciter les débats sur les questions d’intérêt public pour l’enracinement de la démocratie dans les différents États.

Karner,  a souligné la nécessité de faire une adéquation entre la flambée démographique et les perspectives économiques et socio-culturelles du continent.

« Il est vrai que la jeunesse est un atout, mais cela n’est vrai que lorsqu’elle est bien formée et bien éduquée. Cette jeunesse mérite un cadre sain, franc et prometteur dans leurs pays respectifs où la question fondamentale est celle de leur employabilité », a-t-il souligné.

Pour sa part, Matthias Veltin, Ambassadeur de l’Allemagne en Guinée, a salué la tenue de cette rencontre.  « Réfléchir sur le rapport entre la croissance démographique galopante de l’Afrique et son développement économique revient à aborder plusieurs questions dont l’immigration clandestine et l’employabilité des jeunes auxquelles sont confrontés les différents représentants de pays présents pour cette journée de réflexion », a dit le diplomate allemand.

Le gouvernement guinéen s’est félicité de l’organisation de cet atelier. Roger Klonon Yassi, Inspecteur général du ministère de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance  a insisté sur l’impérieuse nécessité de donner de l’espoir à la jeunesse africaine. « Il faut que cette main d’œuvre ait l’espoir puisque c’est ce manque d’espoir qui la conduit à l’immigration clandestine. », a-t-il dit.

Pendant les discussions, les participants ont appelé à une prise de conscience sur la nécessité de planifier les naissances, de lever un pan du voile sur le risque lié à la surpopulation et le manque de perspective pour la jeunesse.

L’atelier s’est déroulé au tour de deux communications : « la démographie, frein ou atout au développement économique en Afrique de l’Ouest »; et « Comment allier croissance démographique et croissance économique ? ».

Par Ougna Elie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*