mardi , 11 décembre 2018

Cameroun: Washington relève des irrégularités dans le scrutin

Les Etats-Unis ont estimé lundi que des irrégularités lors du scrutin présidentiel au Cameroun faisaient douter de la crédibilité de la victoire de Paul Biya, appelant toutes les parties à régler leurs différends par les voies légales.

Le président camerounais Paul Biya, 85 ans dont 35 au pouvoir, a été réélu pour un septième mandat avec 71,28% des suffrages, selon les résultats officiels publiés lundi soit deux semaines après le scrutin.

Les trois principaux candidats de l’opposition –Maurice Kamto, Joshua Osih et Cabral Libii– avaient introduit des recours en annulation partielle ou totale du scrutin, dénonçant des « fraudes massives et systématiques ».

« Tout en saluant l’amélioration flagrante de la Commission électorale camerounaise par rapport aux élections de 2011, il y a eu un certain nombre d’irrégularités avant, pendant et après le vote du 7 octobre », a relevé Heather Nauert, porte-parole du département d’Etat, dans un communiqué.

« Ces irrégularités ont pu ne pas affecter le résultat final mais ont créé une impression que l’élection n’était pas crédible ou vraiment libre et équitable », a-t-elle poursuivi.

Lundi matin, un fort déploiement sécuritaire était visible à Yaoundé aux abords de la Poste centrale où certains avaient appelé sur les réseaux sociaux à manifester contre l’annonce des résultats.

Des camions anti-émeutes, des militaires et des dizaines de policiers étaient stationnés dans le quartier. »Nous exhortons toutes les parties –y compris le gouvernement– à respecter la règle de droit, à résoudre pacifiquement tout litige à travers les canaux légaux existants et à éviter les discours de haine », a ajouté Mme Nauert.

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres avait aussi appelé dans un communiqué plus tôt toutes les parties, en cas de contestations, à suivre « la voie légale ».

M. Guterres « réaffirme son encouragement à toutes les parties prenantes à privilégier le dialogue qui est le meilleur chemin vers la cohésion sociale et l’unité nationale », a ajouté le texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*