vendredi , 16 novembre 2018

Education : pression supplémentaire sur les DPE

Insomnie pour les directeurs préfectoraux de l’éducation (DPE). Déjà confrontés à une reprise laborieuse des cours depuis la rentrée de classe du fait de la grève du SLECG, les responsables préfectoraux de l’éducation doivent désormais redoubler d’efforts pour maitriser leurs juridictions au risque d’être dégagés de leur poste.

Lundi, un premier groupe a fait la triste expérience. Un décret du président Alpha Condé a procédé à un remue-ménage dans six préfectures.

A Kérouané, Monsieur Mamadi Camara, précédemment DPE de Siguiri atterrit comme le nouveau chef en charge du secteur éducatif.

A Beyla, c’est désormais Bachir Diallo. Morlaye Condé, précédemment en poste à Dabola devient le nouveau Directeur préfectoral de l’Education de Kankan.

Namory Keita a quitté Kankan pour Dabola, pendant que Maxime Kolié, a été affecté à Guéckédou. Enfin, Mangué Sylla, précédemment en poste à Kankan arrivé à Dalaba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*