mardi , 11 décembre 2018

Cour constitutionnelle : le Greffier en chef se met à la disposition du nouveau président

Maître Daye Kaba, le greffier en chef de la Cour constitutionnelle qui avait opposé un « non » retentissant aux huit conseillers au fort moment de la crise vient de faire allégeance au nouveau président de l’institution.

Dans une correspondance adressé au nouveau chef de la Cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura, Me Kaba rappelle les raisons qui l’avaient poussé à refusé les injections de la fronde qui a finalement emporté Kèlèfa Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*