samedi , 15 décembre 2018

Cent jours de Kassory : Cellou Dalein Diallo attribue un bilan négatif

Le chef de file de l’opposition n’a pas mâché les mots lundi lors qu’il a été invité à s’exprimer sur les cent jours du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana à la tête du gouvernement.  »Je crois que c’est un bilan négatif », a-t-il résumé.

Sur Lynx fm, lundi 3 septembre, l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo a indiqué que le bilan de Kassory Fofana, au terme de ses cent premiers jours à la Primature,  était négatif. Il a notamment déploré un recul de la démocratie.

« C’est la première fois depuis l’avènement de M. Alpha Condé au pouvoir, qu’une décision est prise d’interdire les manifestations », a-t-il regretté, ajoutant à cela, la décision unilatérale de réajuster le prix du carburant à la pompe sans consultation aucune des forces sociales.

« On a bastonné des syndicats. Depuis que M. Alpha Condé est au pouvoir, il y a eu de temps en temps des restrictions  de nos libertés. Mais c’était la première fois qu’on frappe des syndicats, on refuse aux acteurs de la société civile d’exercer leurs droits d’organiser des manifestations », a indiqué M. Diallo.

Pour le Chef de file de l’opposition, le Premier ministre fait preuve de zèle parce qu’il caresse le rêve de devenir le dauphin du président Alpha Condé.

« Je pense qu’il va un peu trop, ça ressemble un peu à la démagogie, au souci de faire plaisir à Alpha et montrer que c’est lui qui a le meilleur profil pour être son successeur. Les actes qu’il pose tous les jours montrent bien qu’il a cette ambition, mais c’est légitime, il peut l’avoir, mais quand même, il faut avoir une certaine retenue ».

Par Mamady Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*