samedi , 15 décembre 2018

Le prévisible rétropédalage de l’USTG

Pour tout analyste averti, le bras de fer entre l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) et ses puissants membres Aboubacar Soumah (SLECG) et Abdoulaye Sow (Fesabag) ne pouvait aboutir à une véritable exclusion des deux derniers.

 

En une seule journée, le secrétaire général de la centrale syndicale, Louis M’Bémba Soumah, a signé deux actes annonçant la levée des sanctions qui frappaient ses deux camarades suspendus pourtant pour des motifs différents.

 

Beaucoup plus affaibli par le départ annoncé de Aboubacar Soumah  et Abdoulaye Sow (qui menaçaient de fonder leur propre centrale syndicale) l’USTG n’a eu d’autre choix que de lever ses sanctions non reconnues d’ailleurs par les deux depuis le début de la crise.

 

 

 

Par Kaloumpresse

+224 655 448 644

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*