jeudi , 14 novembre 2019

Une grève paralyse le trafic de « Conakry Express »

Les travailleurs du train Conakry Express qui relie Kaloum à Kagbélen, la haute banlieue de Conakry, ont entamé ce 13 août une grève de 72 heures pour exiger une amélioration de leurs conditions de travail.

Avec des salaires mensuels en dessous d’un million de francs guinéens, les employés de « Conakry Express », demandent un relèvement du niveau de leur traitement salarial.

Ils ont expliqué ce lundi qu’en neuf ans d’activité avec le train, ils n’ont aucune situation claire, aucune couverture sociale.

Ils promettent de laisser le train a quai jusqu’à la satisfaction de leurs conditions de vie et de travail.

On rappel que « Conakry Express » a repris du service courant juillet après plusieurs mois d’arrêt. Le gouvernement l’avait remis sur le rail en signe de « mesure d’accompagnement » suite à la hausse du pris du carburant à la pompe.

Par Fanta Bah

+224 655 448 644

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*