lundi , 20 août 2018
Flash info

Tempête politique en Guinée : enfin Moïse est là !

« Encore l’espoir est permis et il faut avoir raison d’y croire. Aucun sacrifice n’est trop grand pour la paix », enseignait Félix Houphouët-Boigny.

Le Moïse de la Guinée vient de sauver son peuple. Il était attendu et très attendu pour sortir la Guinée de cette périlleuse traversée liée à des convulsions politiques aux innombrables conséquences. Jusqu’au petit matin de ce mercredi 8 août, l’espoir d’un accord politique était mince. Le rêve d’une entente politique était impossible. Tous les regards étaient tournés vers le bon Dieu pour sauver le pays du pire. Mais enfin Dieu n’a pas quitté les Guinéens et Moïse est encore là
Entre interdiction de manifestation, d’une part, et volonté affichée de braver l’interdiction, d’autre part, on ne cherchait plus à savoir qui a tort ou raison, mais comment restaurer la stabilité politique. Tout allait s’estomper ! La Guinée était sur le point de retrouver les démons des manifestations. Mais l’impossible n’est pas guinéen.

Pour les uns, c’est l’urgentiste du régime, et pour d’autres c’est le chargé des missions impossibles. Mais aujourd’hui et pour toujours, il devient le Moïse de la Guinée. Lui, c’est bien le Ministre d’État Tibou Kamara. Très discret, méthodique et efficace, Moïse le Guinéen met fin et enfin à la longue inquiétude qui hantait tout le peuple.

La crise politique vient de trouver son épilogue. Sans aucun doute, sans la moindre inquiétude et sans aucune réserve, l’accord politique du 12 octobre 2016 qui est également son œuvre, aboutit à une résolution définitive qui met fin aux différentes réclamations de l’opposition qui était décidée à battre le pavé ce jeudi, 09 août. Dieu aime la Guinée et ses fils. Il les sauve d’un jeudi de tous les risques.
Comme en 2016, comme au Togo, comme en Gambie et comme en 2018, le sauveur est là !

Ce jeudi et pour les jours suivants, les Guinéens circuleront sans aucun sentiment de peur dans le ventre. L’accord politique est enfin là !

Après ce succès éclatant, le joker du Professeur Alpha Condé a embarqué pour le Togo pour une mission d’espoir pour le retour de la paix dans ce pays ami.

Comme l’a dit l’autre, aucune louange n’est trop pour des hommes louables. Car, on ne chante jamais les efforts du batteur de tam-tam si le danseur ne dansait pas bien sur la piste. En un mot, seuls les héros ont un droit à un griot.

C’est la Guinée qui triomphe avec tous ses fils par ce consensus historique entre la mouvance présidentielle et l’opposition républicaine qui préserve la paix et la quiétude sociale.
À bon entendeur, salut !

Par Habib Marouane Camara

Analyste politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*