mardi , 18 décembre 2018
Flash info

Oyé Guilavogui : « Les occupants de la forêt classée de Démoudoula se trompent fort »

A l’occasion du lancement ce 1er août de la campagne nationale de reboisement, le ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts, Oyé Guilavogui, a envoyé un signal fort aux occupants de la forêt classée de Démoudoula, en banlieue de Conakry.

Dans un message adressé au peuple de Guinée, le ministre Guilavogui a invité les citoyens guinéens à prendre conscience du rôle et de l’importance des arbres et des forêts. Un rôle qui passe notamment par leur capacité de stockage du carbone et l’atténuation des effets de pollution et du changement climatique.

Il a déploré le fait que les forêts urbaines et périurbaines soient devenues « la proie privilégiée » de certains citoyens en Guinée. « Les constructions d’habitation sont faites même sur les berges des cours d’eau, dans les domaines publics maritimes qui sont en fait des domaines classés avec un statut tout particulier. C’est le cas de la forêt de Demoudoula », a relevé M. Guilavogui.

Selon le ministre de l’Environnement, Démoudoula, dans les années 80 renfermait 147 têtes de sources d’eau ramené aujourd’hui à une seule tête. « Tout le reste a disparu face à l’action des bulldozers pour ériger des bâtiments dans une anarchie totale sans le moindre respect des normes environnementales », a-t-il regretté.

Mais pour le chef du département de l’environnement, ces anarchistes se trompent lourdement.

« Cependant, il est regrettable que certains citoyens de mauvaise foi essaient de saper les efforts de reconstitution de cette forêt avec une arrière-pensée de récupérer les zones assainies. Là ils se trompent fort. Je les invite à prendre conscience de la nécessité de protéger et préserver cette forêt qui connait de plus en plus une reforestation. Le Département de l’Environnement compte sur la mutation de comportement avec un esprit écocitoyen ».

Par Fanta Bah

+224 655 448 644

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*