dimanche , 21 octobre 2018

Siguiri : la mairie convoque, juge et condamne les citoyens

A Siguiri, la mairie ne se limite plus aux célébrations nuptiales et à la gestion administrative et communautaire de la localité. Elle va bien au-delà de ces prérogatives.

Le maire et ses collaborateurs, en effet, s’intéressent aux cas de divorces, conflits domaniaux, litiges de créances. Et comme le revèle Guineematin.com, tous ces dossiers sont jugés par un service chargé des conflits à la Mairie de Siguiri. »

Ce service, selon le site d’informations, émet des convocations, juge et condamne ceux qu’il reconnait coupables. Une fois la sentence prononcée, les coupables passent à la caisse pour s’acquitter des amendes.

Une véritable justice parallèle qui fonctionne à merveille dans cette préfecture aurifère où existe pourtant une Justice de paix, la Police et la Gendarmerie.

Selon le confrère qui rapporte des propos de victimes, le fameux service de conflits de la Mairie exige toujours le paiement des frais de déplacement de la police municipale qui l’aide dans l’accomplissement de sa mission.

lorsqu’il rend son verdict, la partie victorieuse peut volontairement verser de l’argent.  Mais le perdant des… »procès? » paie obligatoirement une amende qui est ensuite versée dans la caisse de la commune. La justice n’est appelée en renfort que lorsque le dossier à trancher est important et compliqué.

Par Mamady Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*