mercredi , 11 décembre 2019

La CNTG et l’USTG passent à une grève illimitée dès lundi !

L’intercentrale syndicale Confédération nationale des travailleurs de Guinée et l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (CNTG-USTG) a décidé de déclencher à compter du lundi 23 juillet une grève générale illimitée pour  obtenir une réduction du prix du carburant à la pompe.

 

Si aucun accord n’intervient d’ici là ce débrayage illimité, selon les syndicalistes, va toucher tout le pays. Et il se poursuivra « jusqu’au retour du prix du carburant à 8000 francs guinéens le litre ».

 

La Guinée vit au rythme d’une instabilité grandissante depuis l’annonce le 1er juillet de la hausse du prix du litre d’essence à 10.000 contre 8000 francs initialement.

 

Les mouvements syndicaux et des organisations de la société civile alternent des journées de désobéissance civile pour faire plier le gouvernement.

 

Le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana qui n’entend plus revenir sur la mesure aurait mis son poste en jeu en cas de réduction du prix. Pas question pour lui revenir en arrière.

 

La hausse du prix du litre de carburant à la pompe résulte de l’arrêt par l’Etat guinéen de la subvention, à travers une renonciation à certaines taxes, qu’elle accordait au secteur pétrolier.

 

Cette pratique a provoquée une hémorragie financière estimée à 750 milliards de francs guinéens entre septembre 2017 et juin 2018, selon le ministre des Hydrocarbures Diakaria Koulibaly.


Par O. Elie Camara

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*