samedi , 18 août 2018

Voici désormais le rôle de chaque unité aux barrages routiers

On connait désormais la tâche qui revient à chaque unité aux différents barrages routiers dits  »conventionnels » en Guinée. Selon un communiqué conjointement signés des ministres de la Défense nationale, des Transports, la Sécurité et de la Protection Civile et du Budget, la Police aura désormais pour mission la vérification de l’identité des passagers.

 

La Gendarmerie pour sa part va s’assurer de l’authenticité des documents de transport. Il s’agit principalement des cartes grises, permis de Conduire, autorisations de transport, assurances, la Taxe Unique en cours de validité et les triangles de Pré-signalisation.

Quant à la Douane, elle s’occupera de la vérification de la conformité des marchandises par rapport à la quittance ou à la facture tandis que les Militaires assureront la protection des lieux.

 

Le communiqué précise que les militaires en poste ne doivent en aucun cas participer aux opérations de contrôle documentaire et doivent se mettre à distance desdites opérations.

Ces mesures, si elles sont respectées, soulageront les citoyens soumis depuis des années à des tracasseries insoutenables aux différents points de contrôles dont près de 90%, rappelons-le, sont illégaux.

 

Les quatre ministres n’ont pas que préciser les rôles de chaque entité. Ils ont également décidé de la suppression « avec effet immédiat » des barrages « non conventionnels » à l’exception de ceux au Km 66 sur la route internationale Conakry-Pamelape, Bangouya sur la Nationale Conakry-Kindia et Bawa sur l’axe Conakry-Boké.

 

Au regard des sommes astronomiques générées par les rackets aux différents barrages, la tension risque de monter entre militaires, douaniers, policiers et gendarmes avec cette nouvelle mesure. Chacun voulant à chaque fois se faire plein les poches. Ce qui pousse à croire qu’entre l’annonce des ministres et le respect de la décision, il y a une longue et solide corde qui reste à couper.


Par Mamady Fofana


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*