dimanche , 16 décembre 2018

Hausse du prix du carburant: Les grognards ne lâchent pas prise,

Le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana
La grogne contre la hausse du prix du litre d’essence passé de 8000 à 10000 GNF est loin de connaître son épilogue. Alors que le gouvernement dirigé par le nouveau Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana reste arc-bouté sur sa position, les grognards regroupés au sein de la société civile et des syndicats, eux menacent de passer à la vitesse supérieur en déclenchant cette fois-ci une grève dit-on  »illimitée ».

 

Selon plusieurs sources concordantes, l’ancien Premier ministre Mohamed Said Fofana, actuel médiateur de la République est aussi entré dans la danse, faisant feu de tout bois pour tenter de faire fléchir les grévistes. En vain.


D’autres missions de bons offices seraient en cours pour une rencontre de dernière minute, dans le but ultime d’emmener les protagonistes à trouver une solution conciliante qui pourrait être acceptée des deux parties.

 

Tous les regards sont désormais tournés demain (Ndlr: vendredi 13 Juillet) vers la  »Bourse du travail » où les syndicalistes qui n’entendent pas fléchir devraient se réunir. C’est à l’issue de cette rencontre que l’on saura ce qu’il devrait advenir des jours à venir dont les précédents ont été assez éprouvants par les populations guinéennes, en particulier celles de Conakry. Depuis le déclenchement des mouvements de protestations il y a une semaine, aucune perte en vie humaine n’a été encore constatée.

 

Alpha Camara

Gatineau, Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*