dimanche , 19 janvier 2020

Pourquoi le ministre du Budget a ordonné l’arrêt de la vente des vignettes

Le ministre du Budget Ismaël Dioubaté a ordonné mercredi la suspension de la campagne de vente des vignettes de 2018. Motif évoqué, l’opération se déroule « contrairement à la procédure prévue dans les accords de partenariat passés avec des établissements agréés à cet effet ».

 

Le nouveau ministre du Budget imprime sa marque. Le 20 juin dernier, il a décidé de mettre fin à la sainte pagaille qui règne actuellement aujourd’hui de la vente des vignettes. Une pagaille entretenu par l’ancien ministre du Budget aujourd’hui Conseiller à la présidence Mohamed Lamine Doumbouya.

 

Le ministre Dioubaté qui a constaté que la vente s’effectue désormais par des circuits parallèles alors que la dématérialisation avait été initiée depuis l’année écoulée, a invité la direction des impôts à sursoir à toute vente en attendant de nouvelles réformes.

 

« Pour une meilleure sécurisation de cette campagne, le ministre du Budget informe tous les détenteurs de véhicules à moteur et les autres autorités locales que les opérations de placement des vignettes par les agents des impôts sont suspendues sur toute l’étendue du Territoire national », précise Ismaël Dioubaté.

« Les nouvelles dates négociées et retenues avec les partenaires (Orange Money, Banques etc.…) seront communiquées ultérieurement », indique-t-il.

Par O. Elie Camara

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*