dimanche , 18 novembre 2018
Flash info

Cellou Chez Alpha : le chef-d’œuvre de Tibou Kamara, la légende continue ! (Par Marouane Camara)

Un plein effort est une pleine victoire et comme le dit cet adage « la discrétion est de toute nécessité pour conduire à bien une entreprise’’.

Trop de Généraux autoproclamés et trop de parrains déclarés pour la symbolique rencontre du 02 Avril entre le Chef de l’État et le Chef de file de l’opposition. Mais, un seul nom, un seul artisan discret  s’est encore illustré. Comme à son habitude, Tibou Kamara fait parler de lui. L’efficacité dans les négociations est désormais sa marque déposée. Son amour pour la patrie et son attachement pour la paix ne souffrent d’aucun doute. Son audace et son jusqu’auboutisme sont le couronnement de son succès.

Il croit au miracle et à la thérapie du dialogue. C’est pourquoi, il a opté pour le bien du peuple en s’inscrivant dans une logique républicaine sans faire de bruit autour. Il a usé de son capital de confiance qu’il bénéficie à la fois auprès du Président de la République et du Chef de file de l’opposition. Il a préféré rétablir le pont du dialogue entre les deux avant toute rencontre officielle. C’est un travail herculéen qu’il a abattu dans l’ombre alors que les Guinéens vivaient une période d’incertitude marquée par la redondance des manifestations politiques.

Des prières ont été formulées un peu partout à travers le pays pour le retour de la quiétude. D’énormes sacrifices ont été consentis. Des érudits, marabouts et autres ont été mis à contribution pour que le dialogue prime et que le Guinéen renoue avec la paix. Enfin, Dieu accepta nos prières pour avoir éclairé le chemin noble du missionnaire d’urgence nationale. C’est une chance pour notre République d’avoir un apôtre à la trempe du Ministre d’État Tibou Kamara et en même temps vieil ami de Cellou Dalein Diallo.

Malgré l’imminent et incontestable rôle qu’il a joué dans cet in nième rapprochement, le très sobre et grand discret médiateur n’a jamais revendiqué la paternité d’une quelconque victoire. Comme on aime à le dire, ceux qui proclament le très souvent la victoire sont ceux qui n’ont presque jamais mouillé le maillot.

Pour le Ministre d’État Tibou Kamara, il ne s’agit pas d’une course aux trophées ou la chasse obligatoire de la gloire, mais d’un devoir républicain avec des démarches de sagesses. Mais qu’il reste convaincu que l’histoire reste et demeure le meilleur juge des temps. Et c’est à ce juste titre qu’on dit souvent que s’il n’y avait pas d’hiver, le printemps ne serait pas si agréable. Si nous ne goûtions pas à l’adversité, la réussite ne serait pas tant appréciée.

Aujourd’hui, les Guinéens ont repris leurs activités quotidiennes. Le train de la vie suit son cours normal. C’est autant dire qu’ici, il y a raison d’y croire. Non pas avec ceux qui brûlent pendant la journée et jouent le pompier au soir, mais avec ceux qui s’investissent sans tintamarre pour apporter des grandes solutions.
Le bon travail mérite d’être chanté aussi longtemps que possible. La légende appartient à ceux qui font l’histoire et non pas à ceux font des histoires. Et cette paix symbolique est une médaille d’Or conquise  par le Président de la République et son principal Opposant. Le Ministre d’État Tibou Kamara, n’a fait que son devoir et sa réussite est le couronnement de son honnêteté et ses grandes croyances aux mystères du dialogue. Bill Watterson a bien eu raison de dire : “ Qu’un bon compris laisse toujours tout le monde en colère”. Et il faut retenir pour toujours que la politique, c’est l’art du compromis pour des valeurs.

À bon entendeur républicain !

 

Habib Marouane Camara

Journaliste et Analyste Politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*