mercredi , 2 décembre 2020

« L’opposition est dans son rôle de l’accusateur », tempère Bantama Sow

Le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, a minimisé les accusations de l’opposition selon lesquelles le RPG Arc-en-ciel aurait organisé des fraudes massives durant les communales du dimanche.

 

Le ministre Sow qui s’exprimait lundi au siège du RPG à l’aéroport a tout simplement résumé les indignations de l’opposition au rôle que cette dernière doit jouer dans une démocratie.

 

« L’opposition est dans son rôle de crier à la fraude », a banalisé Sanoussy Bantama Sow. « S’ils crient à la fraude, ils sont en train de jouer leur rôle », a-t-il insisté.

 

De nombreuses voix au sein de l’opposition ont fustigé dimanche des cas de fraudes à travers le pays.

 

Le parti NFD (Nouvelles forces démocratiques) en premier, a accusé l’UFDG et le RPG Arc-en-ciel de retirer « frauduleusement » des cartes d’électeurs appartenant à de tierces personnes et de les utiliser « illégalement ».

 

Le président de l’UFR Sidya Touré est ensuite revenu à la charge pour faire état de l’existence d' »une fraude à l’échelle nationale ».

 

Le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo pour sa part a promis  de « démontrer que le président Alpha Condé a, à l’aide de l’administration, volé cette élection ».

 

Le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, s’est dit confiant que sa coalition va réalisé une razzia. « Le RPG Arc-en-ciel est le seul parti qui a présenté des candidats dans toutes les 342 circonscriptions ».

 

Par Ougna Elie Camara

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*