vendredi , 18 octobre 2019

Ouattara attendu à Conakry : les dessous d’une visite

Le président ivoirien Alhassane Ouattara est attendu ce jeudi 26 octobre à Conakry. Selon le Bureau de presse de la présidence guinéenne, cette visite du chef de l’Etat ivoirien s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre la Guinée et la Côte d’Ivoire.

 

La visite de « travail et d’amitié » du président de Côte d’Ivoire est à fort relent politique et diplomatique. A un mois du sommet UE-Afrique prévu les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d’Ivoire, les autorités ivoiriennes sont sous pression.

Et pour cause, ce quatrième sommet UE-Afrique se prépare dans un contexte marqué par la volonté de la République arabe Sahraouie de dépêcher des délégués aux bords de la Lagune Ebrié.

Cette volonté affichée par la République séparatiste, du reste soutenue par l’Algérie, l’autre puissant de l’Afrique du nord, est perçue par le Maroc comme une plaisanterie de mauvais goût. Rabat entend faire peser de tout son poids pour empêcher cette démarche. Le royaume brandit ses atouts économiques sur le continent.

La Côte d’Ivoire qui connait le poids des investissements du Maroc a déjà signifié à la RASD son refus de lui procurer les autorisations nécessaires. Forte du soutien de l’Algérie, la République Sahraouie qui est aussi reconnue par l’Union africaine suggère la délocalisation du sommet à Addis-Abeba où sa participation ne saurait poser problème.

C’est dans ce contexte tendu dans le Sahara que le président Alhassana Ouattara arrive à Conakry. Sans doute à la rencontre du président en exercice de l’Union africaine, pour désamorcer la crise en dissuadant les dirigeants Sahraouis de se présenter à Abidjan en fin novembre.

 

Le président Alpha Condé pourra-t-il enlever cette grosse pierre dans le jardin de Alhassane Ouattara ? Voilà affaire ! Comme on le dit dans les rues d’Abdijan.

 

Par Mamady Fofana


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*