mardi , 16 juillet 2019
Flash info

Le FMI pourrait accompagner le PNDES de 14,7 milliards USD de la Guinée

Le Fonds monétaire international a annoncé mardi avoir signé avec la Guinée un accord qui pourrait permettre un appui budgétaire au titre de la Facilité Élargie de Crédit (FEC). Mais avant d’entrer en vigueur, l’accord paraphé à Washington lors des réunions annuelles du FMI devra être approuvé par le Conseil d’administration de l’institution en novembre prochain.

 

En attendant l’approbation du Conseil d’administration, il faut souligner que ce nouveau programme vise à soutenir le Plan National de Développement Économique et Social (PNDES) pour la période 2016–2020.

 

Selon Giorgia Albertin, chef de mission du FMI pour la Guinée, ce programme appuyé par la FEC vise à renforcer la résilience de l’économie guinéenne et à accroitre les investissements publics dans les infrastructures. Ce qui va favoriser la croissance et préserver la viabilité de la dette à moyen terme, renforcer les filets de protection sociale afin de réduire la pauvreté et favoriser le développement du secteur privé.

 

« L’atteinte d’un excédent budgétaire de base limitera les besoins de financement du budget, contribuant ainsi à maintenir l’inflation à un niveau modéré, à augmenter le crédit bancaire au secteur privé et à préserver la viabilité de la dette à moyen terme. », a ajouté Giorgia Albertin.

 

A rappeler que le PNDES table sur sur une croissance de 10,2%, résultant d’une hausse des investissements de 25,7% en 2020 contre 17,8% en 2016.

 

Selon la Guinée, première réserve mondiale de bauxite, minerais utilisé pour obtenir l’aluminium, son nouveau programme de développement économique et social  prévoit un investissement total de 14.7 milliards de dollars sur les cinq ans. Des investissements repartis entre 675 projets déjà identifiés par le gouvernement. Au moins 31% de ce financement seront proviendront du secteur public contre 69% pour le privé.

 

Après la signature de l’accord hier à Washington, le Fonds Monétaire international a encouragé les autorités guinéennes à renforcer la gestion des finances et à accroitre les investissements publics.

 

Par Elie Ougna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*