mardi , 23 juillet 2019
Flash info

Bantama démolit Siaka : « Les petits Macrons de Guinée partiront dans l’ombre »

Entre Sanoussi Bantama Sow, nouveau ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique et Siaka Barry, son prédécesseur, la guerre est désormais ouverte. Le premier, de retour d’une tournée occidentale durant laquelle il a été nommé ministre la semaine dernière, a profité dimanche soir d’un meeting improvisé, pour flinguer le second.

 

S’adressant à une foule de supporters, le tout nouveau ministre des Sports a d’abord affiché sa fierté d’appartenir au camp d’Alpha Condé.

 

« Je ne suis pas révolutionnaire. Mais je suis Alpha Condé. Je suis Alpha Condé, je suis Alpha Condé », a-t-il répété, avant de descendre son prédécesseur en ces termes :  » Tous ceux qui se disent « petits Macron » de Guinée vont partir dans l’ombre, ils seront démasqués ».

 

Selon Sanoussi Bantama Sow, celui qui s’estime  « Petit Macron » de Guinée en pensant pouvoir tenir tête au président Alpha Condé se trompe. « Ils trouveront devant eux une vaillante jeunesse du RPG Arc-en-ciel prendre la défense du président Alpha Condé », a-t-il prévenu.

 

Ces piques, rappelons-le encore, sont dirigées contre Siaka Barry, désormais ancien ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine histoire à qui certains reprochent d’avoir crée un mouvement à l’image d’Emmanuel Macron pour briguer la magistrature suprême en Guinée.

 

Peu après son limogeage mercredi dernier, M. Barry  avait remercié le président de la République pour la confiance placée en sa personne. Il avait également félicité son successeur mais avait vite promis de se poursuivre le combat pour l’épanouissement de la jeunesse guinéenne.

 

« Vous trouverez désormais en face de vous le simple citoyen Siaka Barry engagé plus que jamais dans le combat pour une jeunesse guinéenne épanouie, solidaire et révolutionnaire », avait-il annoncé.

 

Dans un autre message adressé à « la jeunesse de Guinée » et posté sur son compte facebook, Siaka Barry a aussi appelé à la délocalisation d’une manifestation prévue en son honneur. Hors du pays pendant son limogeage, il demande à ses sympathisants de l’accueillir chez lui à Lambadji à son retour le mardi 29 août.

 

« Au vu des tensions inopportunes que cela suscite, des enjeux d’ordre sécuritaire inquiétants, et surtout des appréhensions liées à la libre circulation des paisibles citoyens et de leurs biens, je vous demande humblement de faire prévaloir votre sagesse et de bien vouloir sursoir à tout rassemblement sur l’autoroute et à l’aéroport de Gbessia, en acceptant de délocaliser votre accueil à mon domicile privé (face au Terrain de Lambagni) », a-t-il dit.

 

Par Elie Ougna

+224 622 85 68 59

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*