samedi , 18 août 2018
Flash info

Interdiction du meeting de l’opposition : Bouréma Condé joue et perd

Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation Général Bouréma Condé a interdit en fin de semaine le meeting de l’opposition prévu aujourd’hui à Kagbélen dans la préfecture de Dubréka. Une décision annulée par le président de la République.

 

En invitant l’opposition à « délocaliser » son meeting à Dubréka, le général Condé, avait évoqué la nécessité de préserver la fluidité dans la circulation au niveau de Kagbélen.

 

« Au regard de ce qu’un meeting à Kagbélen pourrait représenter pour la liberté générale en Guinée, nous avons pris la décision de demander à monsieur le Maire de délocaliser le meeting et de l’envoyer à Dubréka centre. C’est ce que nous lui demandons. Une décision contraire ne saurait être admise par l’Etat guinéen », avait-il dit avec fermeté.

 

Mais après cette déclaration, c’est l’Union des forces démocratique de Guinée, le principal organisateur du meeting qui publie un communiqué appelant ses militants à une mobilisation sans faille. Et que le ministre de l’administration a reçu des instructions fermes de veiller à la bonne réussite du meeting.

 

« Chers amis, suite à la déclaration du MATD et sa volonté de nous interdire le meeting de Kagbelen, les autorités au plus haut niveau viennent de céder face à la fermeté du chef de file de l’opposition et ses collègues de l’opposition », a écrit le chargé de communication de l’UFDG sur son compte Facebook. Il a ajoute que des « instructions ont été données à l’administration du territoire et à toutes les autorités concernées de prendre toutes les dispositions pour la réussite du meeting géant que nous organisons demain lunlardi au lieu indiqué : AU SIEGE DE L’UDG À KAGBELEN. »

 

Par Mamady Fofana

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*