dimanche , 18 novembre 2018

L’opposition exige la libération de Takana Zion

L’opposition républicaine a exigé mardi la libération immédiate du reggae-man guinéen Takana Zion arrêté très tôt le matin pendant une marche qu’il a organisée à Kaloum dans Conakry.

 

Le porte-parole de l’opposition Alhoussein Makanéra Kaké qui s’est exprimé sur la question a souhaité qu’aucun guinéen ne soit plus jamais interpelé pour ses opinions surtout lorsque celles-ci fustigent la mauvaise gouvernance et la pauvreté galopante.

 

« Nous avons appris cet après-midi que Takana Zion a été arrêté. Vous savez, il était parti pour marcher contre le 3è mandat. Que ce soit Takana ou un autre, tous ceux qui se battent pour le respect de la constitution guinéenne, pour lutter contre le tripatouillage de notre constitution, ils bénéficient de notre solidarité. C’est pourquoi nous exigeons sa libération immédiate », a déclaré M. Kaké.

 

Rappelons que la star guinéenne du reggae protestait pacifiquement contre la vie chère, la corruption et l’abandon de la jeunesse.

 

Takana, l’auteur de la chanson  »Crazy soldiers), tube qui l’a révélé au grand public en 2017  était accompagné de Djani Alfa, une autre célébrité locale guinéenne.


Par Mamady Fofana

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*