mercredi , 21 août 2019

CENI : le nouveau président décline sa vision

A peine élu président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ce mardi Amadou Salifou Kébé a décliné la politique qui sera la sienne durant son mandat.

 

Me Kébé dit vouloir placer son passage à la tête de l’institution électorale sous le signe de l’humilité et le respect de la décision collégiale.

 

« Le président n’est pas le potentat ou celui qui donne des ordres irrévocables. C’est celui qui exécute la décision collégiale de l’ensemble des commissaires et c’est ce que j’entends faire dans l’humilié, dans la sérénité mais aussi dans la détermination », a déclaré Me Kébé peut après sa désignation en tant que nouveau président de la CENI en remplacement du très critiqué Bakary Fofana.

 

Pour le tout nouveau président de la CENI, il est temps de se mettre au travail. Et ce, dans le respect de la loi.

 

« Je reste à leur disposition et je sais qu’ils sont à ma disposition depuis qu’on a commencé à travailler », a-t-il conclu en faisant allusion à ses collègues commissaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*