samedi , 14 décembre 2019

Opposition : la guerre autour des 5 milliards / annuel de Cellou n’aura plus lieu

La brouille autour de la subvention de l’Etat au chef de file de l’opposition a finalement été gérée en interne. Les membres de l’opposition sont apparus soudés ce lundi 12 juin à l’issue d’une réunion au QG de l’UFDG.

 

Les leaders des partis politiques appartenant à l’opposition ont réussi à aplanir leurs divergences nées de l’octroi par l’Etat de 5 milliards de francs guinéens au chef de file de l’opposition par an.

 

« Nous avons parlé du statut du chef de file de l’opposition et du budget qui a nourri beaucoup la polémiques ces dernières semaines. Il y a un accord total sur notre vision de ce rôle de chef de file et du budget alloué pour le fonctionnement de son cabinet », a affirmé le porte-parole de l’opposition Aboubacar Sylla. « Il y a une entente parfaite et je suis très heureux de dire que contrairement à ce dont on s’inquiétait, l’opposition ne se déchirera pas pour des questions budgétaires », a-t-il dit après leur rencontre.

 

L’annonce de la disponibilité de la première tranche de cette subvention (1,2 milliards GNF, NDLR) a suscité un sentiment de gêne au sein de l’opposition au mois de mai dernier.

 

S’exprimant sur la question, le président du RDIG, Jean-Marc Telliano avait indiqué que le président de l’UFDG pouvait se tromper pour dire que les 5 milliards sont à lui seul. Telliano avait été clair : « On n’a un chef de file de l’opposition que s’il y a une file et c’est nous cette file », avait-il précisé.

 

Hier lundi, le porte-parole de l’opposition a écarté toute l’hypothèse de toute déchirure de l’opposition guinéenne pour des questions pécuniaires. « L’opposition guinéenne ne donnera pas cette image dégradée d’une classe politique qui va se battre autour d’un pactole que l’Etat a mis à sa disposition démontrant, si cela arrivait, que c’est une classe politique sans conviction ».

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*