vendredi , 6 décembre 2019

Voici les noms des soldats guinéens tués à Kidal

Le bataillon guinéen Gangan a été la cible d’attaques islamistes jeudi à Kidal au nord du Mali. Le bilan avancé par les autorités guinéens et les Nations Unies font état de trois morts, trois blessés et un porté disparu.

 

Voici l’identité des victimes :

 

Les tués : Capitaine Pépé Taoro (Marin),  Sous-lieutenant Soua Bonamou (Camp d’infanterie de Camayenne) et Adjudant-chef Ibrahima Soumah.

 

Les blessés : Adjudant-chef Ouo-Ouo Kolié, Adjudant-chef Alpha Oumar Diallo et Adjudant-chef Thierno Amadou Bah tous du Camp Samoréyah (Kindia).

 

Porté disparu : Adjudant-chef Alsény Yarie Conté.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*