mardi , 23 juillet 2019
Flash info

Kamsar en ébullition : Un mort, arrêt des opérations à GAC

Kamsar, la sous-préfecture qui abrite d’importants projets miniers en Guinée, connait des agitations depuis jeudi 8 juin. En cause, les coupures intempestives de l’électricité dans la cité. On dénombre un mort.

 

La victime, un garçon âgé d’environ 18 ans, serait tombé sous une balle réelle alors que des manifestants pillaient le commissariat de police.

 

On compte également de nombreux blessés civils, selon des témoins.

 

La sous-préfète de Kamsar, Sama Kaba, a confié à Guineenews.org l’existence de sept blessés graves parmi les forces de sécurité.

 

Les activités minières touchées

 

Kamsar est un hub minier. D’importantes compagnies minières comme la CBG et Guinea Alumina Corporation travaillent dans la zone.

 

L’ampleur des violences perpétrées dans la cité ce vendredi a poussé Guinea Alumina Corporation (GAC) à suspendre ses activités.

 

« Bien que GAC ne soit pas visé par ces manifestations, la société a tout de même décidé, pour garantir la sécurité de ses employés, de ses sous-traitants et des communautés, de suspendre temporairement ses activités sur les sites de la zone concernée », peut-on lire dans un communiqué mis par la société.

Filiale d’Emirates Global Aluminium (EGA) elle-même détenue à parts égales par Mubadala Development Company of Abu Dhabi et Investment Corporation of Dubai, Guinea Alumina Corporation développe un projet d’exploitation de bauxite qui prévoit 5 milliards de dollars d’investissement. La production est censée démarrer en 2018.

 

« La suspension des opérations est une mesure préventive qui vise à préserver la sécurité de notre personnel, de nos biens mais aussi de nos communautés environnantes », a précisé dans le communiqué la Directrice Générale de GAC Aissata Beavogui.
Pour l’heure on ignore si la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) qui opère également à Kamsar est directement affectée par ces violences.
Par Elie Ougna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*