vendredi , 16 novembre 2018

Massacre du 28 septembre : le général Konaté cite Dadis, gal Baldé, KPC, Isto…

Coup de tonnerre. L’ancien président guinéen de la transition le général Sékouba Konaté et ex-numéro 3 de l’ex-junte a brisé le silence et révélé les noms des militaires et civils qui sont mêlés au massacre du 28 septembre 2009 au stade du même nom à Conakry qui a fait plus de 150 morts et des dizaines de femmes violées. C’est une exclusivité de notre confrère de « Nouvellesdeguinee ».

 

Selon l’organe en ligne, le général Konaté, en séjour en France, a cité le capitaine Moussa Dadis Camara d’être l’ordonnateur de la tuerie, le général Ibrahima Baldé de la gendarmerie, du ministre Boubacar Barry de l’Industrie, de l’homme d’affaires Kerfalla Person Camara (KPC), de Baïdy Aribot alors directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (cnss), du fils de l’ancien président de l’ancien de l’assemblée nationale Alpha Ousmane Diallo, de Isto Keïra, actuel secrétaire général du Ministère de la Jeunesse, et aussi de Bah Oury, numéro 2 de l’UFDG, principal parti de l’opposition.

Selon le général Konaté, cité par notre confrère, ce sont les camions de l’homme d’affaires KPC qui ont été utilisés par les hommes de Dadis pour faire disparaitre les corps.

« Les auteurs des tueries ont perquisitionné certains camions de KPC pour transporter des corps vers une destination inconnue. C’est ça la vérité », soutient le général Konaté.

Cette sortie du général Konaté intervient 48 heures seulement après sa rencontre avec Cellou Dalein Diallo, en région parisienne. De quoi alimenter tous les débats…

Par Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*