mercredi , 24 octobre 2018

La vie reprend timidement dans les rues de Conakry

La circulation a repris timidement son cours habituel dans les rues de Conakry au lendemain de violents affrontements entre manifestants qui réclamaient la réouverture des salles de classes et forces de l’ordre.

 

La circulation reste fluide sur certains axes routiers comme Nongo-Kipé-Taouyah.

 

En revanche, la route Enco5-Hamdallaye reste moins pratiquée en raison de la présence de loubards qui, depuis 5h TU, s’attaquaient à des passants et les dépouillaient de leurs biens.

 

La présence des débris de pare-brises, de pneus brulés et de projectiles sur les routes laisse deviner l’ampleur des violences perpétrées lundi dans la journée.

 

Au moins cinq personnes ont d’ailleurs trouvé la mort dans ces violences tandis que 30 autres ont été blessées, selon un communiqué du gouvernement.

 

Le gouvernement, le syndicat à l’origine de la grève des enseignants et le patronat ont signé un accord lundi dans la soirée, suspendant ainsi la grève déclenchée depuis le 1er février.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*