dimanche , 16 juin 2019

Kankan : l’ingénieux argument pour inciter les enseignants mutés à rejoindre leurs postes

A Kankan, l’Inspection régionale et la direction préfectorale de l’éducation n’ont pas mis beaucoup de temps à trouver l’argument nécessaire pour mobiliser les nouveaux enseignants affectés dans leur région.

 

Par ces temps qui courent, aucune autorité de l’éducation ne veut constater des absences d’enseignants dans sa localité après le congé anticipé qui prend fin le 12 février prochain. Et pour y parvenir, tous les arguments semblent bons.

C’est ainsi qu’à Kankan, pour amener les enseignants mutés à être à leurs postes dans le temps imparti, certains responsables éducatifs ont simplement utilisé la visite du président Alpha Condé dans la ville comme argument principal. Ils ont invité les concernés à être en place avant le dimanche 5 février date à laquelle Alpha Condé y est allé pour recevoir les félicitations des populations pour sa désignation comme président en exercice de l’Union africaine.

« On m’a urgemment demandé d’être là avant l’arrivée du président », confie un jeune enseignant. « Ils m’ont dit que si je ne venais pas à temps, j’étais responsable de ce qui adviendrait », ajoute la source qui est allé précipitamment pour éviter tout licenciement.

Le président devait-il inspecter chaque classe pour constater la présence des maîtres ? Tout porte à croire que ce plan pas du tout scientifique a marché. Apparemment la majorité des personnes mutées étaient sur place. D’autres ont même pris part à l’accueil « chaleureux » réservé au président.

 

Par Kaloumpresse

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*