jeudi , 2 juillet 2020

Le PEDN de Lansana Kouyaté proteste après l’arrestation de ses militants à Kankan

L’arrestation de certains militants du Parti de l’espoir pour le développement national à Kankan, en Haute Guinée, pour « trouble à l’ordre publique » est interprétée par le Bureau politique de la formation comme une pratique d’intimidation et d’harcèlement.

 

Déclaration PEDN

Le Parti de l’Espoir pour le Développement National – PE.D.N informe l’opinion nationale et internationale de l’arrestation arbitraire de M. Famoudou TRAORE, Alias «NARAMAGNI » et sa famille, le lundi 30 Janvier 2017 à Kankan, pour avoir choisi de rejoindre le Parti de l’Espoir pour le Développement National après sa démission du RPG – ARC en CIEL.

Le Bureau Exécutif National condamne en effet cet acharnement et ces pratiques d’intimidation et d’harcèlement visant à isoler notre parti et à restreindre l’exercice du libre choix politique.

Le Bureau Exécutif National, face à cette dérive dictatoriale, tient à féliciter les militantes, militants et sympathisantes du PE.D.N de Kankan pour le courage et la solidarité démontrés en faveur de la liberté et des droits citoyens.

Le PE.D.N met en garde les autorités à tous les niveaux contre ces pratiques d’ordre criminel  ignorant toutes dispositions légales.

Le Bureau Exécutif National du PE.D.N exhorte à tous la vigilance et la mobilisation pour le triomphe des idéaux de l’Espoir sous la direction du Président SE. Lansana KOUYATE.

Le Bureau Exécutif National du PE.D.N réitère sa détermination à militer contre la violation des libertés sous toutes ses formes.

«Ensemble nous vaincrons»

P/ Le Bureau Exécutif National

Le Secrétaire National

El Ibrahima Kalil DIALLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*