lundi , 23 septembre 2019

Vœux du nouvel an : Sékou Kourouma brandit le bâton et la carotte

Des vœux sur fond de plaidoyer et de prévention. C’est ce qu’à fait le ministre de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration. En présentant ses vœux du nouvel an aux fonctionnaires, Sékou Kourouma, n’a pas manqué de prévenir ceux-ci. Les reformes  perçues parfois comme une pilule amère vont se poursuivre en 2017.

Les fonctionnaires sont avertis. Pas question d’abandonner les réformes entreprises pour redresser l’administration publique guinéenne.

 

En souhaitant bonne et heureuse année 2017 aux quelques 90.000 travailleurs que compte l’administration publique guinéenne, le ministre de la Fonction publique a appelé à l’indulgence de ces derniers. D’abord en raison des désagréments causés par le processus.

« Merci de m’avoir accepté et supporté, nul n’est infaillible. La tâche n’a pas été du tout facile, des erreurs ont certainement été commises. Je saisis cette solennelle et ultime occasion pour solliciter votre indulgence », indique le ministre Kourouma, précisant que la visée de ses actions reste et demeure « l’avenir de notre Administration ».

 

Dans l’autre sens, Sékou Kourouma affiche fermeté vis-à-vis des travailleurs. « Je continuerai d’apporter ma contribution pour son édification dans la mesure de mes possibilités », dit-il.

 

Très confiant, le ministre Kourouma croit en l’avenir « radieux » de l’administration guinéenne. Il invite toutefois les travailleurs à se mettre au travail, à aimer leur pays, et à faire preuve de patriotisme sans faille.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*