vendredi , 6 décembre 2019

Assainissement : le gouverneur de Conakry installe des poubelles

Dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité dans la ville de Conakry,  le gouverneur de Conakry, Général Mathurin Bangoura, à l’installation des poubelles dans la commune de Kaloum.

Selon le Général Mathurin Bangoura les nouvelles poubelles ainsi installées dans la commune  de Kaloum s’inscrivent dans le cadre de la réalisation d’une promesse faite aux présidents des délégations spéciales de la capitales. Une promesse qui visait à mettre à la disposition de ceux-ci des matériels pour l’assainissement de la capitale guinéenne.

Le gouvernorat de Conakry espère par cette mesure amener les Conakrykas à s’habituer à l’utilisation des poubelles dans leur vie quotidienne. Au total 500 poubelles sont disponibles pour la presqu’île de Kaloum.

Dans le cadre de cette nouvelle politique de lutte contre les ordures, il est prévu que des motos bennes circulent régulièrement pour ramasser les tas d’immondices.

« Quand on aura terminé avec cette commune, a souligné Bangoura, nous allons progressivement  continuer dans les autres communes de la capitale. Chaque individu n’a plus droit de jeter les ordures dans la ville comme il le faisait avant. .es poubelles sont disponible a chaque coin ».

En ce qui concerne la sécurisation de ses poubelles, il n’y a pas de souci à se faire. La police verte et la police communale vont s’en occuper. Elles sont déjà « déployées sur le terrain pour leur surveillance », a indiqué le gouverneur. Avant de prévenir : « toute personne qui ira à l’encontre des mesures  prises sera sanctionnée ».

Le gouvernorat de Conakry se bat depuis des décennies pour arriver à bout des ordures. Un combat qui s’essouffle régulièrement faute de moyens matériels et financiers adéquats. Les politiques d’assainissement ont également pris du plomb dans l’aile  à cause de l’incivisme de la population.

Pour réussir dans cette nouvelle stratégie, le général Mathurin Bangoura promet l’accompagnement des médias et des religieux. Ces derniers devront passer par les prêches dans les mosquées et les églises pour sensibiliser les citoyens. Les comédiens, les artistes, les chefs de quartiers, les maires seront également mis à contribution afin de rendre à Conakry sa propreté recherchée.

Par Sériane Théa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*