dimanche , 26 janvier 2020

Le gouvernement offre 1.200 pièges pour lutter contre les mouches des fruits à Boké

L’Etat guinéen vient d’offrir 1.200 pièges à la Section Protection des Végétaux (SPV) de la préfecture de Boké, dans le cadre de la lutte contre les mouches des fruits, rapporte l’AGP.

Ces produits phytosanitaires viennent à point nommé, car ils permettront non seulement de fructifier les récoltes des agriculteurs, mais aussi et surtout cimenter les efforts des planteurs de manguiers et d’orangers évoluant dans les sous-préfectures de Boké.

Le correspondant de l’AGP dans la localité a rencontré le chef SPV de Boké, Amadou Kéita, qui a affirmé : «Les planteurs de la Commune Rurale (CR) de Kalabouyi, située à 22Km du chef-lieu de la préfecture, ont déjà reçu leur part de produits pour faire face aux mouches des fruits».

Il a invité tous les planteurs et agriculteurs à se mettre en rapport avec sa structure pour recevoir leurs doses.

«Nous remercions très sincèrement l’Etat guinéen pour cet appui inestimable en direction des paysans de notre localité. Nous remercions également le préfet pour son appui, son implication et son attachement à l’agriculture qui prend son envol dans notre ville…», a-t-il lancé.

A souligner, que le chef SPV poursuit sa tournée d’information et de sensibilisation des agriculteurs et planteurs autour du montage, de l’utilisation et de l’importance des pièges, en vue d’éviter la chute des fruits dans les plantations.

Pour réussir la bataille contre le fléau (mouches des fruits), Amadou Kéita a invité les chefs des services du développement rural, à coordonner les efforts pour soulager le monde de l’agriculture en zone rurale.

AGP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*