jeudi , 26 novembre 2020

Macenta : il se pend pour ne pas rendre une paire de chaussure volée

L’élève Péma Guilavogui de la 11ème année Sciences Sociales du Lycée CP de Macenta, s’est donné la mort par pendaison, lundi, 14 novembre 2016, au quartier  Bamala dans la Commune Urbaine (CU) de Macenta, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Selon le tuteur de la victime, Siba 1 Toupou, enseignant au Collège James Foster, ‘‘le jeune Péma Guilavogui (18 ans environ) était une fois allé au marché avec ses amis pour payer l’uniforme de leur association. Pendant les opérations d’achat, il aurait volé une paire de chaussures de marque Puma. Depuis ce jour, le jeune a senti un poids moral sur lui’’.

Conscient de sa culpabilité, il se serait confié à un de ses amis qui l’a conseillé de retourner la paire de chaussures au propriétaire ou de lui donner la valeur. Pris de peur, Péma Guilavogui n’a pas osé revenir sur les lieux. Tourmenté, il a donc décidé de finir avec ses jours. Ainsi, il a mis l’absence de son tuteur à profit pour se pendre à un goyavier non loin de son logement.

Aussitôt informée, Mme Sow Mariame Diomandé, proviseur du Lycée CP de Macenta, a envoyé une équipe sur les lieux pour s’enquérir des réalités.

Ce phénomène est récurrent dans la zone. Au début de l’année, un autre jeune, d’une trentaine d’années, s’est pendu dans le quartier Bowa, quelques mois après, une veuve s’est pendue à Sovaou dans la sous-préfecture de Bofossou.

Avec AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*