mardi , 10 décembre 2019

Élections locales : la société civile version Salama Diallo donne de la voix

Le Conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie  et le développement de la Guinée (CNOSC-DDG) présidé par Salamana Diallo a demandé jeudi 17 novembre le respect des droits des citoyens dans le cadre de l’organisation des élections prochaines dans les quartiers et des districts.

« Il faut mettre fin à la nomination des chefs de quartiers. Il faut mettre fin a la désignation des responsables de districts », a déclaré Salamana Diallo.

Pour le CNOSC-DDG les partis politiques ne doivent pas désigner les responsables à la base. Et qu’une telle situation entrainerait la « politisation » des conseils de quartiers et de districts.

Dans sa nouvelle revendication le Conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie et le développement de la Guinée assure ne pas aller en solo. Il affirme être sur le même diapason que les acteurs et toutes les structures de la société civile qui réclament la fin de la nomination des responsables locaux.

« Actuellement toutes les plateformes sont en train de faire des plaidoyers. Si à la suite de ces plaidoyers nous ne sommes pas écoutés, la société civile va se retrouver et voir ce qu’il faut faire dans  l’objectif de l’intérêt de la population », a affirmé Salamana Diallo.

Par Sériane Théa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*