mardi , 22 octobre 2019

Êtes-vous victimes de violences basées sur le genre ? appelez le numéro vert 116

L’Association Guinéenne des Assistances Sociales  a annoncé mardi la mise en place de la ligne d’alerte 116. Ce numéro vert s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les violences basées sur le genre y compris les mutilations génitales féminines.

 

Le 116 assiste les enfants et femmes victimes. Il est mis a la disposition de toute la population pour permettre de dénoncer les cas de violence basées sur le genre y compris sur les mutilations féminines.

 

Selon la présidente de l’Association Guinéenne des Assistances Sociales, Hadja Aissatou Barry, ce numéro vert assure la confidentialité et l’anonymat.

 

Rappelons que l’AGUIAS a pour objectif d’assurer la prise en charge psychosociale des personnes en situation difficile, particulièrement les femmes et les enfants. Elle vise à les assister et assurer leur insertion ou réinsertion scolaire et socio-professionnelle en vue de les tirer de la mendicité, et les orienter vers une activité pouvant favoriser leur autonomisation.

« Depuis sa création l’association a pu organiser près de 1000 jeunes filles dont l’âge varie entre 14 et 18 ans en coopératives en vue de faciliter leur réinsertion socioprofessionnelles. Par ailleurs, l’ONG revendique la scolarisation d’environ 800 enfants mendiants, orphelins ou abandonnés de Conakry et l’intérieur du pays.

D’après la présidente de l’Association guinéenne des assistances sociales 48.701 appels anonymes ont été reçus en 2015. Ces alertes concernaient sur les violences basées sur le genre. Tandis que 28.712 autres appels portaient sur l’abandon et violences physiques.

Par Sériane Théa


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*