mardi , 11 décembre 2018

Le Nigeria à nouveau première puissance économique d’Afrique (FMI)

Le Nigeria retrouve son rang de première économie africaine, selon le rapport du FMI sur les Perspectives économiques mondiales du mois d’octobre, publié ce mercredi Le Nigeria devance ainsi respectivement l’Afrique du Sud et l’Egypte.

 

En août, le Nigeria avait perdu sa position privilégiée de première économie africaine devant l’Afrique du Sud, après un nouveau calcul de son produit intérieur brut (PIB. Cependant, Les Perspectives économiques mondiales du FMI du mois d’octobre, établissent que le PIB du Nigeria se chiffre à 415,08 milliards de dollars, contre 493,83 milliards de dollars en 2015, alors que le PIB de l’Afrique du Sud est passé de 314,73 milliards de dollars l’an dernier à 280,36 milliards de dollars en octobre 2016.

Selon le même rapport, les données de 2016 pour l’Egypte ne sont pas disponibles, mais son PIB de 2015 est resté à 330,159 milliards de dollars, tandis que celui de l’Algérie, l’une des autres grandes économies du continent est fixé à 168,318 milliards de dollars.

Les États-Unis, la Chine et le Japon restent toujours les trois grandes économies du monde, devant l’Allemagne, le Royaume-Uni et de la France. Selon une analyse faite en septembre, la récession économique actuelle ira au-delà de 2016, avec une contraction de 1,7% du produit intérieur brut.
Le FMI avait prédit que l’économie du Nigeria sortirait de la récession en 2017.

Le pays a connu sa dernière récession en 1991, pour une période de moins d’un an, et a connu une autre plus longue qui avait duré de 1982 à 1984.
A ce jour, l’administration du président Muhammadu Buhari a déboursé plus de 700 milliards de nairas pour cette année, dans le cadre d’un budget de 6.06 trillions de nairas (30 milliards de dollars) pour 2016.

 

AFP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*