mercredi , 21 octobre 2020

Municipales : l’UFDG décide de faire cavalier seul, Mouctar Diallo mécontent

Le président du parti Nouvelles forces démocratiques (NFD), Mouctar Diallo, n’est pas content. Il n’apprécie pas la manière avec laquelle l’Union des forces démocratiques de Guinée a décidé de se défaire de ses alliés lors des prochaines élections communales et communautaires.

 

Invité de l’émission « Œil de Lynx » ce mardi 4 octobre, le député est longuement revenu sur la décision de l’Union des forces démocratiques de Guinée de faire cavalier seul pendant les élections locales prochaines.

 

A en croire Mouctar Diallo, les dirigeants du principal parti de l’opposition ont pris cette décision de manière unilatérale, sans consulter les alliés. Des alliés avec lesquels ils évoluent pourtant depuis 2010.

 

A déchiffrer ses propos, son parti, les NFD, a été mis devant le fait accompli. Pourtant, poursuit le jeune leader, il a mené le combat pour cette formation politique parfois au risque de sa vie.

 

Selon le président des NFD, il a activement œuvré en faveur de Cellou Dalein Diallo en 2010 pendant qu’il était au gouvernement. Ce qui n’a pas manqué de susciter le courroux de Jean-Marie Doré, son chef de gouvernement alors. D’après lui, sa prise de position lui a même coûté des démissions au sein de son jeune parti.

 

L’ancien ministre de l’Élevage prévoit de se porter candidat à la mairie de Ratoma. Son parti va aussi présenter un candidat à Dixinn et dans d’autres villes du pays.

 

« De toutes les façons nous sommes obligés », a-t-il confié, ajoutant que les modalités d’une évolution en solo devaient être discutées entre alliés.

 

S’agissant de son programme de campagne, il mise en grande partie sur l’assainissement et la santé.

 

Par Ougna Elie Camara

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*