mardi , 20 août 2019

Gabon : la CPI va ouvrir une enquête

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé aujourd’hui qu’elle allait procéder à un examen préliminaire concernant la situation au Gabon, pays divisé par des violences post-électorales, qui ont engendré des morts et des arrestations par centaines.

 

« Mon bureau procédera à un examen préliminaire de la situation afin de déterminer si les critères imposés pour l’ouverture d’une enquête sont réunis », a précisé dans un communiqué Fatou Bensouda, à qui le gouvernement de la République gabonaise a notamment fait part de « faits relevant de l’incitation à commettre le crime de génocide » et de « crimes contre l’humanité » qu’il attribue aux militants favorables au candidat d’opposition Jean Ping.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*