samedi , 7 décembre 2019

Dialogue grippé

Aucun accord n’a été obtenu jeudi entre mouvance présidentielle et opposition sur le chronogramme des prochaines élections communales et communautaires. Les parties se sont retirées dans l’espoir d’être conseillées par la nuit.

 

C’est sans doute le premier couac du dialogue politique en cours entre l’opposition et la mouvance au pouvoir. Jeudi 29 septembre, les parties ont peiné à s’accorder sur le type de scrutin à organiser avant l’autre.

 

Alors que la mouvance présidentielle et la Commission électorale nationale indépendante ont proposé un découplage des deux élections, avec en premier lieu les communales et les communautaires un peu plus tard, l’opposition tenait à un couplage des deux consultations électorales.

 

Après des heures de tractation, le président du dialogue, le Général Bouréma Condé, très optimiste, a renvoyé les parties dans l’espoir que la nuit puisse jouer son rôle en conseillant les acteurs.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*