vendredi , 13 décembre 2019

Gassama Diaby : « le procès du 28 septembre sera organisé »

Le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté Kalifa Gassama Diaby a réitéré mercredi la détermination du gouvernement à organiser le procès sur la répression meurtrière du 28 septembre 2009 qui a coûté la vie à plus de 150 militants de l’opposition.

 

Les victimes du 28 septembre 2009 ont commémoré ce mercredi les douloureux évènements qui ont vu mourir leurs parents et proches dans l’enceinte du principal stade de Conakry.

 

Elles ont profité de l’occasion pour fustiger la lenteur de l’enquête qui devra aboutir à un procès pour que la vérité soit connue.

 

Interrogé par notre rédaction, le ministre Kalifa Gassama Diaby a réaffirmé la volonté des autorités gouvernementales à faire toute la lumière sur ces faits.

 

« Je ne saurai rentrer dans le secret de l’instruction. Ce que je peux dire, c’est l’engagement du gouvernement, mais aussi la nécessité morale de rendre justice aux victimes », a dit Diaby. « On ne peut pas accepter que ces crimes odieux puissent se produire sans punition », a-t-il ajouté.

 

Le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté qui venait d’avoir une réunion technique avec la FIDH et l’OGDH a assuré que le procès sur le massacre de septembre 2009 sera organisé.

 

« Il doit être organisé. Nous avons intérêt, pour l’honneur de notre pays, d’organiser ce procès. Et nous allons tout faire », a réaffirmé Kalifa Gassama Diaby.

 

Par Ougna Elie Camara


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*